La fondation Pathé située boulevard des Gobelins à Paris se cache derrière une façade ornée de sculptures de Rodin. Réalisé par l’architecte Renzo Piano, ce bâtiment organique aux formes incurvées rappelle la carapace d’un tatou géant recouvert d’écailles argentées. Elles s’harmonisent avec les toitures traditionnelles des immeubles voisins et servent aussi de brises soleil ,protégeant les grandes verrières des bureaux qui coiffent le bâtiment des surchauffes solaires. Réalisé en coque de béton projeté,ouverte sur la partie supérieure, l’édifice laisse apparaître le squelette de bois lamellé collé d’unecage thoracique.

The Pathé foundation based in Paris Boulevard des Gobelins behind a façade enhanced with Rodin sculptures. Directed by architect Renzo Piano, this organic building with curved shapes is reminiscent of a giant armadillo carapace covered with silvery scales. They harmonize with the traditional roofs of neighboring buildings and also serve breezes sun, protecting the large windows of the offices which cover the building of solar overheating. This concrete shell, open on the top, reveals the glued laminated wood skeleton of a rib cage.

[/vc_column][/vc_row]