Comment définir l’architecture vitaliste?

Le terme “organique” englobe un ensemble diversifié d’approches architecturales et de réalisations en de nombreux pays depuis le début du XX° siècle. Des pionniers tels que Frank Lloyd Wright, Antonio Gaudí et Rudolf Steiner ont trouvé la source de leur inspiration, chacun dans son propre style, dans les principes formateurs de la Nature. Cette recherche les a conduit à produire des formes libres et expressives, dans un registre expressionniste / organique. Il ne s’agissait pas pour autant d’une imitation de la Nature, mais plutôt d’une approche humaniste visant à considérer l’être humain comme une entité vivante et créatrice.
Avec le mouvement organique, l’architecture n’est pas seulement perçue comme une expression de la culture et de la société, mais aussi comme un facteur influençant grandement la vie intérieure et extérieure des êtres humains. Selon cette conception, l’être humain est considéré comme une entité physique, psychologique et spirituelle, en relation permanente avec son environnement.
A une époque ou l’architecture est largement dominée par l’économie, les contraintes techniques et les réglementations, l’architecture organique propose une approche intégrale
qui englobe les aspects écologiques, les signifiants culturels et la spiritualité.
Architectures vitalistes 1950-1980 a été publié en France, en 1986 par les Editions Parenthèses, en français. Ses auteurs sont deux architectes, Jean-Philippe Zipper et Fréderic Bekas.

chivitalistLa couverture du livre présente une photographie en noir et blanc de l’Opéra de Sydney, de Jorn Utzon.

L’ouvrage comprend 99 pages, avec une bibliographie, un index et est abondamment illustré.
L’iconographie est principalement constituée de photos de bâtiments mais inclut également des reproductions d’oeuvres d’art, des schémas ou des photos d’organismes naturels, des schémas d’architecture, des reproductions de plans et des démonstrations de géométrie.
De nos jours, Architectures vitalistes 1950-1980 est considéré comme le livre de référence sur l’architecture vitaliste / organique de cette période. L’ouvrage, présent dans toutes les bibliothèques universitaires, est l’outil de travail de prédilection des étudiants et des chercheurs dans les écoles d’art et le livre de chevet de nombreux amateurs de design, d’art et d’architecture.

ARCHITECTURES VITALISTES 1980-2010 témoigne d’une architecture à la fois magnifique visuellement et bénéfique à l’environnement. Le site « archi vitaliste » met en valeur les axes de recherche des architectes organiques, leurs sources d’inspiration, les racines et les concepts au delà du style, et les défis environnementaux à relever. La période actuelle exige des réponses adaptées à ce nouvel âge de l’information et de l’écologie; partout les architectes essayent de modifier la relation entre leurs bâtiments et l’environnement naturel. L’architecture organique est enracinée dans sa passion pour la vie, la nature et ses formes organiques.

Elle est emplie de la vitalité du monde naturel dans ses manifestations et processus biologiques. Mettant l’accent sur la beauté et l’harmonie de la création, ses formes libres et expressives sont en symbiose avec le corps humain, l’âme et l’esprit.

Le triomphe des architectures rectilignes et orthogonales au 20e siècle était la manifestation des valeurs matérialistes de l’ère industrielle. L’âge post-industriel s’éveille à un nouveau monde, qui est aussi l’écho d’une vision ancienne plus sage. La réémergence du design organique incarne une nouvelle liberté de penser, un message d’espoir pour le futur. Sont concernés la plupart des applications du design contemporain depuis l’objet quotidien et le mobilier jusqu’à l’architecture, les aménagements paysagers et l’architecture intérieure.

Désormais, le design vitaliste n’est plus marginalisé et s’impose irrésistiblement comme la tendance majeure du design contemporain. Les technologies modernes de l’information et le développement rapide de la conception assistée par ordinateur (CAO – DAO) ont largement contribué à libérer le design et les processus créatifs des designers. Avec les outils informatiques de design en 3D, il est devenu plus facile de concevoir des modélisations sophistiquées et des volumétries aux formes complexes. Cette technologie contemporaine est aussi l’outil approprié pour étudier une nouvelle géométrie fractale sous-tendant une nouvelle architecture organique / déconstructiviste.

Les auteurs explicitent ici les concepts fondamentaux de la nouvelle architecture organique et les différents aspects de son développement mondial actuel à travers des réalisations de projets internationaux réalisés par des concepteurs aussi importants que Santagio Calatrava, Richard Rogers, Frank Gehry,Ricardo Porro, Bart Prince, Coop Himmelblau, … Renzo piano, etc.

  • La Vague
  • la Terre
  • Le Minéral
  • Le Végétal
  • L’Animal
  • L’Humain